Un examen systématique des interventions socio-affectives en milieu scolaire pour les jeunes réfugiés et traumatisés par un conflit

Added April 24, 2018

Citation: Sullivan A.L., and Simonson G.R. A systematic review of school based social-emotional interventions for refugee and war-traumatized youth. Review of Educational Research. 2016;86(2):503-30.

Treize études des interventions en milieu scolaire pour des jeunes réfugiés et traumatisés par un conflit ont été inclus dans cette analyse. Les interventions basées sur la thérapie cognitivo-comportementale ont montré des résultats positifs constants pour les symptômes liés au trouble de stress post-traumatique.

Les écoles fournissent la majorité des services de santé mentale auxquels ont accès les enfants et les jeunes. Cet examen systématique narratif a évalué les interventions en milieu scolaire visant à améliorer la santé mentale ou un fonctionnement socio-affectif des réfugiés ou d’immigrants ayant des traumatismes de la guerre. Une méta-analyse n’a pas été possible en raison des variations dans les méthodes de traitement, des délais et populations étudiées. Les études ont inclus 1 433 participants de 26 pays, âgés entre 3 et 19 ans. Trois types d’interventions en milieu scolaire ont été identifiés : thérapie cognitivo-comportementale, expression créative et modèles multimodaux. Les interventions de thérapie cognitivo-comportementale avaient des résultats positifs plus cohérents pour la santé mentale et souvent incluaient des adaptations culturellement sensibles. Les interventions d’expression créative ont été l’intervention la plus couramment utilisée, mais ont donné lieu à des résultats contradictoires.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la santé des réfugiés et demandeurs d’asile, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet des réfugiés et des demandeurs d’asile sur la seule base du présent résumé.

Share