Effets d’une supplémentation journalière en fer sur la santé d’enfants âgés de 4 à 23 mois

Added November 15, 2018

Citation: Pasricha S., Hayes E., Kalumba K., et al. Effect of daily iron supplementation on health in children aged 4-23 months: A systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials. The Lancet Global Health. 2013;1(2):77-86

Chez les enfants âgés de 4 à 23 mois, une supplémentation en fer journalière réduit efficacement l’anémie. Cependant, les effets défavorables des suppléments en fer et leur effet sur le développement et la croissance sont incertains. Des essais avec une puissance statistique adéquate sont nécessaires pour établir les bénéfices non-hématologiques et les risques liés aux suppléments en fer dans ce groupe.

L’anémie affecte environs 47% des jeunes enfants dans le monde. La supplémentation en fer est une méthode de traitement fréquemment recommandée. Cette revue a aussi pour but de réévaluer les preuves des bénéfices et des effets de l’utilisation de la supplémentation en fer pour traiter l’anémie chez les enfants âgés de 4 à 23 mois. Quarante-neuf articles ont été inclus, cependant seulement neuf études ont été estimées comme possédant un faible risque de biais. Les résultats ont montré que chez les enfants recevant des suppléments en fer, le ratio de risque d’anémie était de 0·61, pour la déficience en fer ce ratio était de 0·30 et 0·14 pour l’anémie liée à la déficience en fer. Aucune différence dans le développement mental ou psychomoteur n’a été observé. Aucune différence significative dans la taille finale, taille selon l’âge, poids final ou poids selon l’âge n’a été observée. Les enfants ayant reçu des suppléments en fer de façon randomisée ont eu un gain de poids légèrement plus faible. Les vomissements et les fièvres étaient plus prévalent chez les enfants recevant le fer.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessibles aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet de la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe sur la seule base du présent résumé.

Share