Microcrédit et contrôle des femmes sur les dépenses des ménages dans les PRFM : les effets sont incertains

Added July 2, 2020

Citation: Vaessen J, Rivas A, Duvendack M, et al. The Effects of Microcredit on Women’s Control over Household Spending in Developing Countries: A Systematic Review and Meta-analysis. Campbell Systematic Reviews. 2014; 10(1): 1-205.

Qu’est-ce que c’est ? La pandémie de COVID-19 peut avoir affecté les femmes et les hommes différemment. Les femmes représentent les deux tiers du personnel de santé et sont donc les plus exposées au risque d’exposition au COVID-19 et à la nécessité de s’isoler de leur propre famille. Les femmes assument également une plus grande part des responsabilités de soins à domicile, qui sont accentuées par les fermetures d’écoles. Avec cette charge croissante de soins, les femmes pourraient avoir un besoin accru de contrôler les dépenses des ménages. Cela pourrait être possible grâce au microcrédit qui comprend l’octroi de petits prêts, la micro-assurance, l’épargne / dépôts et les services de paiement.

Dans cette revue systématique de Campbell, les auteurs ont recherché des études de programmes de microcrédit visant à accroître le contrôle des femmes sur les dépenses des ménages dans les pays à faible et moyen revenu. Ils n’ont pas limité leurs recherches par date ou langue de publication et ont effectué la recherche en décembre 2011. Ils comprenaient des informations de 29 articles sur 25 études, dont la plupart étaient jugées de faible qualité méthodologique.

Ce qui a été trouvé : Il n’existe aucune preuve cohérente de l’effet du microcrédit sur le contrôle des dépenses des ménages par les femmes.

Les études manquaient souvent d’informations essentielles telles que la nature de l’intervention et ses liens avec l’autonomisation (par exemple, la façon dont les groupes de solidarité affectent les processus d’autonomisation) ou l’évolution lente des relations entre les sexes dans différents contextes (par exemple, l’évolution des normes sociétales et la relation avec les relations de pouvoir).

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share