Une revue systématique des facteurs de risque et de protection associés à la violence familiale dans les familles de réfugiés

Added April 24, 2018

Citation: Timshel I., Montgomery E., Dalgaard N.T. A systematic review of risk and protective factors associated with family related violence in refugee families. Child Abuse & Neglect. 2017;70:315-30.

15 études étaient incluses pour évaluer les facteurs de risque et de protection associés à la violence familiale dans les familles de réfugiés. On a déterminé un certain nombre de risques et facteurs de protection à l’individu, la famille, société et le niveau culturel.

Familles de réfugiés vivent souvent des violences familiales à la réinstallation. Cette analyse systématique visant à identifier les risques et facteurs de protection pour les violences familiales, y compris la violence familiale, l’abus sexuel, la maltraitance, la violence psychologique et l’abandon. Les participants étaient représentés parmi plus de quinze pays d’origine, ainsi que six pays de réinstallation. Les facteurs de risque individuels de violence incluent le traumatisme parental, l’abus de substances et l’histoire de maltraitance infantile. Les facteurs de risque de niveau de la famille incluent la qualité de l’interaction parent-enfant, la structure familiale et le stress relatif à l’acculturation. Les facteurs de risque au niveau sociétal et culturel incluent un faible statut socio-économique et des systèmes de croyance patriarcale. En revanche, les facteurs de protection incluaient des mécanismes d’adaptation parental positif. Les auteurs concluent que ces données suggèrent que les interventions ciblant les violences familiales devraient être disponibles pour toute la famille, pas seulement pour la personne victime de violence. Les restrictions touchent l’hétérogénéité de la population étudiée, les différentes définitions des violences familiales et les distinctions souvent peu claires entre les réfugiés et immigrés identifiés comme participants à l’étude.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la santé des réfugiés et demandeurs d’asile, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet des réfugiés et des demandeurs d’asile sur la seule base du présent résumé.

Share