Traumatisme inter-générationnel dans les familles de réfugiés

Added April 24, 2018

Citation: Sangalang C.C., Vang C. Intergenerational trauma in refugee families: A systematic review. Journal of Immigrant and Minority Health. 2017;19(3):745-54.

20 études ont été analysées pour évaluer la littérature au sujet des traumatismes intergénérationnels dans les familles de réfugiés, plus précisément les méthodes et les conclusions de pairs. Les résultats montrent qu’il existe une base de connaissances limitée concernant les processus de traumatismes intergénérationnels.

Les traumatismes intergénérationnels signifient la façon dont les traumatismes vécus dans une génération peut affecter la santé et le bien-être des descendants des générations futures, les symptômes psychiatriques en particulier et la vulnérabilité au stress. Cette analyse documentaire systématique vise à faire la synthèse de la documentation disponible concernant les traumatismes intergénérationnels dans les familles de réfugiés, afin d’évaluer les méthodologies et les résultats de la recherche actuelle. 15 études quantitatives, quatre études qualitatives et une étude technique mixte ont été incluse dans l’analyse qualitative. Les études ont analysé la descendance des rescapés de l’Holocauste, des conflits en Asie du Sud-Est, du génocide des Khmers rouges et du conflit armé au Moyen-Orient. Les conclusions de ces études étaient plurielles, avec des participants touchés par la résilience accrue ou une gamme de symptômes de trouble de stress post-traumatique du traumatisme intergénérationnel. Cela varie souvent selon le traumatisme vécu, ainsi que le contexte culturel du traumatisme intergénérationnel.  Il a été noté que ces études varient significativement dans non seulement la rigueur méthodologique, mais aussi la cohérence dans les rapports et définitions de traumatisme. Les auteurs notent que cette recherche peut ne pas être généralisable à tous les contextes de réfugiés, et qu’une recherche plus cohérente est nécessaire pour tirer des conclusions.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la santé des réfugiés et demandeurs d’asile, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet des réfugiés et des demandeurs d’asile sur la seule base du présent résumé.

Share