Traitement stéroïdien complémentaire pour les patients infectés gravement malades : résultat incertain si bénéfique ou néfaste

Added March 27, 2020

Citation: Lansbury L, Rodrigo C, Leonardi-Bee J, et al. Corticosteroids as adjunctive therapy in the treatment of influenza. Cochrane Database of Systematic Reviews 2019; (2): CD010406.

De quoi s’agit-il ? Les corticostéroïdes sont largement utilisés pour les personnes atteintes d’une grippe grave, mais il existe une incertitude quant à leurs avantages ou désavantages potentiels. Les corticostéroïdes ont démontré des signes de bienfaits en cas de septicémie et de conditions connexes, probablement en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices. Leurs effets chez les patients atteints de la grippe pourraient indiquer leurs effets probables chez les personnes gravement atteintes de COVID-19.

Dans cette revue systématique de Cochrane, les auteurs ont répertorié des recherches (des essais randomisés, des essais quasi-randomisés et des études observationnelles) qui comparaient un traitement avec un support stéroïdien à un traitement sans un support stéroïdien chez des personnes atteintes de la grippe. Ils ne sont pas limités par la date, ni par le type, ni par la langue de publication, et ont effectué leurs recherches en octobre 2018. Ils ont identifié un essai randomisé avec deux groupes de traitement et 29 études observationnelles. L’essai randomisé a évalué 24 participants atteints d’une infection grippale confirmée, mais a contenu relativement peu de patients qui sont les plus malades, et personne de ces participants n’était dans une unité de soins intensifs au moment de la randomisation.

Ce qui fonctionne : Rien n’a été signalé.

Ce qui ne fonctionne pas : Rien n’a été signalé.

Ce qui est incertain : Selon les études non randomisées, les personnes atteintes de la grippe qui reçoivent un traitement supplémentaire aux stéroïdes pourrait avoir un risque de décès plus élevé que celles qui ne reçoivent pas de traitement aux stéroïdes. Les infections nosocomiales étaient le principale ‘effet secondaire’ à cause de stéroïdes. Cependant, il est possible que des patients atteints d’une grippe plus grave aient été sélectionnés pour recevoir un traitement aux stéroïdes dans ces études, ce qui rend incertain le fait qu’un traitement supplémentaire aux stéroïdes soit réellement nocif chez les personnes atteintes de la grippe.

Share