Traitement directement observé pour traiter la tuberculose

Added August 13, 2019

Citation: Karumbi J., Garner P. Directly observed therapy for treating tuberculosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2015, Issue 5. Art. No.: CD003343. DOI: 10.1002/14651858.CD003343.pub4.

Le traitement sous observation directe (TOD) seul ne donne pas la solution au problème d’observance thérapeutique chez les personnes prenant des médicaments antituberculeux.

Un traitement incomplet de la tuberculose peut empêcher les patients de guérir et entraîner une pharmacorésistance. Le traitement directement observé (DOT) est une stratégie spécifique, approuvée par l’Organisation mondiale de la Santé, pour améliorer l’observance thérapeutique en demandant aux agents de santé, aux volontaires de la communauté ou aux membres de la famille d’observer et d’enregistrer les patients prenant chaque dose. Cette revue recherchait des essais pertinents jusqu’au 13 janvier 2015 et comprenait 11 essais contrôlés randomisés portant sur 5662 personnes atteintes de tuberculose. Ces essais ont été réalisés entre 1995 et 2008. Globalement, la guérison et l’achèvement du traitement dans les groupes auto-traitement et DOT étaient faibles, et le DOT ne l’a pas considérablement amélioré. Des effets mineurs ont été observés dans un sous-groupe d’études où le groupe auto-traitement était surveillé moins fréquemment que le groupe DOT. Les auteurs concluent que le DOT seul ne constitue peut-être pas la solution au problème de l’observance thérapeutique chez les personnes prenant des médicaments antituberculeux.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la santé des réfugiés et demandeurs d’asile, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet des réfugiés et des demandeurs d’asile sur la seule base du présent résumé.

Share