Thérapies psychologiques pour le traitement du Trouble de stress post-traumatique chez les enfants et les adolescents

Added January 7, 2020

Citation: Gillies D., Taylor F., Gray C., et al. Psychological therapies for the treatment of post‐traumatic stress disorder in children and adolescents. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD006726. DOI: 10.1002/14651858.CD006726.pub2.

Il existe des preuves suffisantes de l’efficacité des thérapies psychologiques, en particulier de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), pour une période d’un mois dans le traitement du trouble de stress post-traumatique (TSPT) chez les enfants et les adolescents. 

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) est très répandu chez les enfants et les adolescents traumatisés (abus sexuel, violence civile, catastrophes naturelles, violence domestique et accidents de la route) et entraîne des coûts élevés pour la santé et les personnes. Cette revue a examiné l’efficacité de toutes les thérapies psychologiques pour le traitement du TSPT chez les enfants et les adolescents. Parmi les 14 essais contrôlés randomisés (avec un total de 758 participants), la plupart des études ont comparé un traitement psychologique à un groupe contrôle, tandis qu’aucune n’a comparé les traitements psychologiques aux médicaments ou au traitement combiné.  Davantage de preuves sont nécessaires pour évaluer l’efficacité des thérapies psychologiques à long terme et pouvoir comparer une thérapie psychologique à une autre. Les résultats de cette revue sont limités par le parti pris potentiel, les différences entre les études et le faible nombre d’études et de participants.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la santé des réfugiés et demandeurs d’asile, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet des réfugiés et des demandeurs d’asile sur la seule base du présent résumé.

Share