Selon des études portant sur le SRAS et le MERS, le lopinavir/litonawe (LPV/r) a pu réduire la mortalité : il n’est pas certain qu’il soit efficace pour les patients atteints de COVID-19

Added April 6, 2020

Citation: Jiang H, Deng H, Wang Y, Liu Z, Sun M, Zhou P, Xia Q, Lu C D, Zeng J. The possibility of using Lopinave/Litonawe (LPV/r) as treatment for novel coronavirus 2019-nCov pneumonia: a quick systematic review based on earlier coronavirus clinical studies. Chinese Journal of Emergency Medicine 2020: 29: Epub ahead of print

De quoi s’agit-il ? À l’instar du COVID-19, le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) sont des maladies respiratoires aiguës causées par un coronavirus.  Un traitement antiviral par lopinavir/litonawe (LPV/r) a été utilisé pour traiter les patients atteints de ces coronavirusantérieurs et pourrait être considéré comme traitement contre le COVID-19.

Dans cette revue rapide, les auteurs ont recherché dans les bases de données de la littérature chinoise et anglaise les études de tous types visant à comparer le LPV/r soit avec un placebo, soit avec les soins standards prodigués aux patients atteints du SRAS ou du MERS, publiées entre janvier 2003 et le 24 janvier 2020. Deux études de cohorte (portant toutes deux sur des patients atteints du SRAS), une étude de cas (sur des patients atteint du MERS) et une directive clinique (sur des patients atteints du MERS) ont été identifiées.

 Ce qui fonctionne : Aucune note.

Ce qui ne fonctionne pas : Aucune note.

Incertitudes : Bien que l’utilisation précoce du schéma posologique du LPV/r ait réduit la mortalité du SRAS et du MERS et les doses de stéroïdes dans les études incluses, il n’est pas certain qu’il s’agisse d’un traitement efficace pour les patients atteints de COVID-19.

Share