Réadaptation physique et mobilisation précoce pour les adultes gravement malades

Added April 26, 2020

Citation: Arias-Fernandez, P, Romero-Martin M, Gomez-Salgado J, et al. Rehabilitation and early mobilization in the critical patient: systematic review. Journal of Physical Therapy Science 2018; 30(9): 1193-201

De quoi s’agit-il ? Certains patients atteints du COVID-19 tomberont gravement malades, et devront être pris en charge dans une unité de soins intensifs (USI). Ils peuvent développer des complications physiques, comme une faiblesse musculaire, communément appelée faiblesse acquise en unité de soins intensifs (ICU-AW). La réadaptation physique et la mobilisation précoce pourraient être utilisées pour gérer cette unité de soins intensifs.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont recherché des essais randomisés, des essais croisés et des études cas-témoins qui évaluaient les interventions de réadaptation ou de mobilisation précoce pour les adultes qui avaient été en soins intensifs pendant au moins 48 heures. Ils ont limité leurs recherches à des études publiées en anglais et espagnol entre 2006 et 2016, et ont mené leur recherche en mai 2016. Ils ont identifié 8 essais randomisés, 1 essai croisé et 2 études cas-témoins (total : 850 participants).

 Ce qui fonctionne : La réadaptation précoce des patients gravement malades présente certains avantages en termes d’état fonctionnel, de force musculaire, de durée de ventilation mécanique, de capacité de marche à la sortie et de qualité de vie liée à la santé ; mais n’a eu aucun effet significatif sur la durée du séjour ni sur le nombre de faiblesses acquises par l’unité de soins intensifs.

La mobilisation précoce des patients gravement malades est associée à une probabilité accrue de parcourir une plus grande distance à la sortie de l’hôpital.

Ce qui n’est pas sûr : L’effet global de la réadaptation des adultes gravement malades est incertain, en particulier sa dose optimale, son intensité, sa fréquence et sa durée.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share