Programmes pour nourrir des enfants dans les maternités et leur effet sur la réussite de l’allaitement

Added November 15, 2018

Citation: Pérez-Escamilla R., Pollitt E., Lönnerdal B., et al. Infant feeding policies in maternity wards and their effect on breast-feeding success: An analytical overview. American Journal of Public Health. 1994;84(1):89-97

Read the full review here

Cette revue présente de forte preuves que plusieurs des programmes pour nourrir les enfants recommandés par l’OMS et l’UNICEF peuvent avoir un impact positif sur les chances de lactation. Mais elle montre également que l’impact d’autres programmes de maternité ne pouvait pas être proprement évalué à cause des problèmes méthodologiques importants présents dans les études.

Une lactation et un allaitement réussi sont très importants lors des premiers mois de la vie d’un enfant. Récemment, il y a eu un regain d’intérêt sur comment les programmes pour nourrir les enfants peuvent être bénéfique sur l’influence de la réussite de la lactation. Cette étude a pour but d’évaluer la relation entre les pratiques des maternités et une lactation réussie. Dix-huit études ont été inclue dans cette revue pour une méta-analyse. Les résultats ont montré que les préparations pour bébé commerciales ont un effet négatif sur la réussite de la lactation. Être dans la même chambre que son bébé, suivre des conseils pour l’allaitement et l’allaitement sur demande ont été positivement associés avec un allaitement et une lactation réussis. Les effets d’un contact très tôt entre la mère et l’enfant sur la lactation ne sont pas clairement identifiés. Les supplémentations fournies par l’hôpital n’ont pas été associées avec un échec de l’allaitement. En conclusion, les interventions à l’hôpital peuvent avoir des effets bénéfiques sur la réussite de la lactation.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessibles aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet de la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe sur la seule base du présent résumé.

Share