Prévenir les visites aux urgences et les hospitalisations pour les personnes âgées ayant une déficience cognitive

Added August 10, 2020

Citation: Gagnon-Roy M, Hami B, Généreux M, et al. Preventing emergency department (ED) visits and hospitalisations of older adults with cognitive impairment compared with the general senior population: what do we know about avoidable incidents? Results from a scoping review. BMJ open. 2018 Apr 1;8(4):e019908.

Qu’est-ce que c’est ? La pandémie de COVID-19 met à rude épreuve les services de santé. Les recherches existantes sur la prévention des visites inutiles des personnes âgées souffrant d’une déficience cognitive dans les services d’urgence (SU) pourraient fournir des informations utiles aux décideurs.

Dans cette revue exploratoire, les auteurs ont recherché des études portant sur des incidents évitables menant à des visites aux urgences et à des hospitalisations par des personnes âgées ayant une déficience cognitive, ainsi que les mesures préventives possibles. Ils ont limité leurs recherches aux articles publiés en anglais et en français entre 1996 et avril 2017. Ils comprenaient 67 études, d’Australie et de Nouvelle-Zélande (3 études), du Canada (23), de France (2), de Suède (2), du Royaume-Uni (6) et des États-Unis (21).

Ce qui a été trouvé : Les incidents évitables les plus souvent mentionnés menant à des visites aux urgences et à des hospitalisations par des personnes âgées ayant une déficience cognitive étaient les chutes, les accidents de la route, les brûlures et les blessures dues à la négligence de soi ou à l’errance.

Les mesures préventives possibles pour les visites inutiles aux urgences et les hospitalisations pour les personnes âgées ayant une déficience cognitive comprenaient des modifications de l’environnement ou des habitudes de la personne, des mesures gouvernementales et une équipe multidisciplinaire au service des urgences, mais les effets sont incertains.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share