Préparation au lait maternel contre lait maternel pour nourrir les prématurés ou les nourrissons de faible poids à la naissance

Added August 25, 2020

Citation: Quigley M., Embleton N.D., & McGuire W. Formula versus donor breast milk for feeding preterm or low birth weight infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2018, Issue 6. Art. No.: CD002971.

Chez les nourrissons prématurés et les nourrissons à faible poids de naissance, l’alimentation au lait maternisé par rapport au lait maternel de donneuse, soit comme supplément au lait maternel exprimé ou comme régime unique, entraîne des taux supérieurs de gain de poids, une croissance linéaire et une croissance de tête plus rapides et un risque presque doublé de contracter une entérocolite nécrosante. Les données de l’essai ne montrent pas d’effet sur la mortalité toutes causes confondues, ni sur la croissance à long terme ou le neurodéveloppement.

Lorsqu’il n’y a pas suffisamment de lait maternel, les autres sources de nutrition entérale pour les nourrissons prématurés ou de faible poids à la naissance sont le lait maternel de donneuse ou les préparations artificielles. Le lait maternel de donneuse peut conserver certains des avantages non nutritifs du lait maternel, mais l’alimentation au moyen d’une préparation artificielle peut assurer une distribution plus uniforme des niveaux optimaux de nutriments. Il existe une incertitude quant à l’équilibre entre les risques et les avantages du lait maternisé par rapport au lait maternel de donneuse pour les prématurés ou les nourrissons de faible poids à la naissance. La présente revue à pour but de déterminer l’effet de l’alimentation au lait maternisé par rapport au lait maternel de donneuses sur la croissance et le développement des prématurés ou des nourrissons à faible poids de naissance.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessibles aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet de la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe sur la seule base du présent résumé.

Share