Médicaments immunosuppresseurs et immunostimulants et COVID-19 (recherche effectuée : avant le 20 mars 2020)

Added June 4, 2020

Citation: Russell B, Moss C, George G, et al. Associations between immune-suppressive and stimulating drugs and novel COVID-19: a systematic review of current evidence. Ecancermedicalscience 2020; 14: 1022

Qu’est-ce que c’est ? L’immunosuppression est un facteur à risque d’infection grave par COVID-19. Il est donc important de comprendre la corrélation entre les médicaments immunomodulateurs et l’infection par COVID-19.

Dans cette revue rapide, les auteurs ont recherché des études sur l’impact des médicaments immunosuppresseurs ou immunostimulants sur les coronavirus, y compris le SRAS-CoV-2 (la cause du COVID-19). Ils ont fait une recherche sur Ovid MEDLINE. Bien que la date de la recherche ne soit pas indiquée, ils ont soumis leur manuscrit au journal le 20 mars 2020. Elles comprenaient 89 études couvrant 10 groupes de médicaments immunomodulateurs. Cependant, ces études ne se limitaient pas aux patients atteints de COVID-19.

Ce qui a été trouvé : Au moment de cette revue, les études incluses ont montré que la prednisolone à faible dose et le tacrolimus peuvent avoir des effets bénéfiques sur la COVID-19.

Au moment de cette revue, les études incluses ont montré que les corrélations entre le COVID-19 et le mofétilmycophénolate, les médicaments cytotoxiques spécifiques, le méthotrexate à faible dose pour les maladies auto-immunes, les AINS, les inhibiteurs de la kinase JAK et les agents anti-TNFα sont incertaines.

Au moment de cette revue, les études incluses ont montré que les pics d’interleukine-6 sont associés à la gravité de la complication pulmonaire.

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share