Médicaments à l’initiative du personnel infirmier aux urgences

Added June 5, 2020

Citation: Cabilan CJ, Boyde M. A systematic review of the impact of nurse-initiated medications in the emergency department. Australasian Emergency Nursing Journal 2017; 20: 53‐62

Free to view: No

Qu’est-ce que c’est ? La pandémie de COVID-19 met à rude épreuve les services de santé. Les recherches existantes sur l’élargissement du rôle des professionnels de la santé, comme la prescription par les infirmières, peuvent fournir des informations utiles aux décideurs politiques.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont recherché des études expérimentales évaluant les interventions médicamenteuses initiées par les infirmières dans des contextes de soins d’urgence. Elles n’étaient pas limitées par le type ou la langue de publication et incluaient les études publiées jusqu’en 2016. Ils comprenaient un essai aléatoire et quatre études quasi-expérimentales (total : 1272 participants). Une étude a été réalisée par chacun des pays suivants : l’Australie, Hong Kong, les Pays-Bas, l’Arabie Saoudite et la Suède. Les médicaments prescrits par l’infirmière étaient le salbutamol pour les affections respiratoires et des analgésiques pour les douleurs

Les résultats : Les médicaments administrés par le personnel infirmier se sont avérés sûrs, opportuns, efficaces, centrés sur le patient et efficaces dans les situations d’urgence.

Les médicaments administrés par le personnel infirmier dans le cadre des soins d’urgence n’ont eu aucun effet sur des événements indésirables, le temps d’attente pour consulter un médecin ou la durée du séjour.

Les effets des médicaments prescrits par une infirmière (ou d’autres prescriptions non médicales) dans d’autres situations sont incertains.

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share