Masques faciaux pour arrêter la transmission des virus respiratoires des personnes infectées

Added July 13, 2020

Citation: Chu DK, Akl EA, Duda S, et al. Physical distancing, face masks, and eye protection to prevent person-to-person transmission of SARS-CoV-2 and COVID-19: a systematic review and meta-analysis. The Lancet. 2020 Jun 1.

Citation: bin-Reza F, Lopez Chavarrias V, Nicoll A, Chamberland ME. The use of masks and respirators to prevent transmission of influenza: a systematic review of the scientific evidence. Influenza Other Respi Viruses 2012;6(4):257–267.

Citation: Cowling BJ, Zhou Y, Ip DK, Leung GM, Aiello AE. Face masks to prevent transmission of influenza virus: a systematic review. Epidemiology and Infection 2010;138(4):449–456.

Citation: MacIntyre CR, Chughtai AA. A rapid systematic review of the efficacy of face masks and respirators against coronaviruses and other respiratory transmissible viruses for the community, healthcare workers and sick patients. International Journal of Nursing Studies. 2020 Aug:108;103629.

Qu’est-ce que c’est ? Le COVID-19 est une infection respiratoire et les masques faciaux sont un type de protection physique pour aider à réduire la transmission des virus respiratoires des personnes infectées. Plusieurs examens systématiques ont été faits et des détails supplémentaires, y compris les citations et les liens vers les synthèses complètes, sont disponibles en faisant défiler cette synthèse.

Les résultats de la recherche : Au moment de l’examen, MacIntyre et al. ont signalé que l’utilisation du masque par des individus symptomatiques peut réduire la transmission, et peut contribuer aux avantages de l’utilisation du masque facial dans l’ensemble de la communauté.

Au moment de l’examen, Chu et al. ont déclaré que le port des masques faciaux, en particulier des masques N95 et des respirateurs, peuvent prévenir l’infection des coronavirus, et que des lunettes de protection peuvent fournir des avantages supplémentaires.

Cowling et al. et bin-Reza et al. ont signalé que l’utilisation de masques par des patients infectés peut réduire la propagation secondaire des virus respiratoires. L’utilisation de masques avec l’utilisation de désinfectant pour les mains peut réduire la transmission secondaire des infections respiratoires dans les ménages, notamment si le geste est effectué dans les 36 heures suivant le premier contact avec une personne infectée ; Toutefois, les résultats globaux de ces deux examens n’ont pas été concluants.

Quels sont les remarques :

MacIntyre CR, Chughtai AA.

Dans cet examen rapide, les auteurs ont recherché des essais randomisés de protection respiratoire par des agents de santé, des patients malades et des membres de la communauté. Ils ont limité leurs recherches à des articles publiés en anglais et ont effectué leur dernière recherche le 17 avril 2020. Ils ont pris en compte 5 essais randomisés portant sur l’utilisation du masque facial par des patients.

Chu DK, Akl  EA, Duda S,  et al.

Dans cet examen rapide, les auteurs ont recherché des études sur les effets de la distanciation physique, des masques faciaux, et de la protection pour les yeux parmi les patients ayant certainement ou probablement été infectés par le COVID-19. Il n’y a pas de restriction sur la langue de publication et la période de recherche allait jusqu’au 3 mai 2020. Ils ont pris en compte 172 études observationnelles, dont 44 étaient des études comparatives menées en Asie, en Europe, en Amérique et au Canada.

Bin-Reza F, Lopez Chavarrias V, Nicoll A, et al.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont recherché des études sur l’utilisation de masques et de respirateurs pour prévenir la transmission de la grippe et d’autres virus respiratoires. Ils ont cherché des articles publiés en anglais jusqu’en janvier 2011. Ils ont identifié 8 essais randomisés et 9 études observationnelles.

Cowling BJ, Zhou Y, Ip DK, et al.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont recherché des études sur les effets des masques et des respirateurs sur la transmission des virus grippaux. Ils ont limité leurs recherches aux articles publiés en anglais jusqu’en août 2009. Ils ont pris en compte 6 essais randomisés, 4 études observationnelles et 1 étude expérimentale sur les volontaires.

Autres synthèses connexes :

Evidence Aid a également préparé des synthèses combinées sur les sujets suivants :

  • L’utilisation du masque facial dans la communauté
  • La protection respiratoire des travailleurs de la santé

 

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share