L’état de santé physique, l’utilisation des services et les obstacles quant à l’accès aux soins pour les demandeurs d’asile résidant dans la communauté

Added April 24, 2018

Citation: Hadgkiss E.J., Renzaho A.M.N. The physical health status, service utilisation and barriers to accessing care for asylum seekers residing in the community: a systematic review of the literature. Australian Health Review 2014 May;38(2):142-159.

Même si les demandeurs d’asile semblent plus utiliser les services de santé que la population accueillante, ils se heurtent à des obstacles importants aux soins. Des études qui explorent les options politiques ainsi que des comparaisons entre pays, afin de favoriser l’équité d’accès et de réduire les inégalités en matière de santé entre les demandeurs d’asile et la population hôte, sont urgentes.

Les demandeurs d’asile résidant en milieu communautaire en attendant une décision sur leur statut de réfugié font peser un fardeau disproportionné sur la morbidité physique. Cet examen visait à comprendre cette disparité. Neuf études qualitatives et 23 études quantitatives ont été identifiées. La qualité et la taille des études étaient variables mais 11 ont été jugées comme étant de grande qualité. Les demandeurs d’asile ont des profils de santé complexes qui comprennent les maladies infectieuses, les maladies chroniques non transmissibles et les problèmes de santé génésique. Les obstacles quant à l’accès aux soins de santé comprennent: l’accessibilité, l’alphabétisation, l’efficacité perçue et la qualité des services de santé, la méfiance, la  discrimination, les facteurs linguistiques et culturels.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la santé des réfugiés et demandeurs d’asile, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet des réfugiés et des demandeurs d’asile sur la seule base du présent résumé.

Share