les projets mHealth en Afrique ont amélioré certains aspects des soins de santé

Added June 9, 2020

Citation: Aranda-Jan CB, Mohutsiwa-Dibe N, Loukanova S. Systematic review on what works, what does not work and why of implementation of mobile health (mHealth) projects in Africa. BMC Public Health 2014; 14(1): 188

De quoi s’agit-il ? La pandémie de COVID-19 met à rude épreuve les services de santé. Les recherches existantes sur l’accès en ligne des patients à leur dossier de santé électronique (ou dossier médical) et les soins centrés sur le patient peuvent fournir des informations pour aider les décideurs politiques dans ce domaine.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont analysé des recherches qui évaluent la mise en œuvre de projets mHealth en Afrique. Ils ont limité leur recherche aux articles publiés en anglais entre 2003 et juin 2013. Cette recherche a inclus 19 études pilotes, 11 essais aléatoires, 4 études de méthode mixte, 3 études transversales, 2 études de cohorte, 1 étude qualitative, 2 analyses documentaires et 2 études d’analyse des coûts.

Ce qui a été constaté : En général, les projets mHealth en Afrique ont montré des résultats positifs en matière de santé, une amélioration de la prestation de services, une meilleure adhésion des patients au traitement, un suivi plus efficace des patients, une diminution des frais de déplacement des patients et un meilleur respect des directives cliniques par les travailleurs de la santé.

Le succès des projets mHealth en Afrique était fondé sur l’accessibilité, l’acceptation par les patients et le personnel, le faible coût de la technologie, l’adaptation efficace aux contextes locaux, la forte collaboration des parties prenantes et l’implication des gouvernements.

Les menaces qui pèsent sur l’efficacité des projets mHealth en Afrique sont notamment la dépendance au financement, le manque de clarté des responsabilités des systèmes de santé et le manque de fiabilité des infrastructures qui entravent leur mise en œuvre.

Le rapport coût-efficacité de la mHealth en Afrique est incertain

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share