Les perceptions du risque des personnels de santé et leur utilisation de stratégies d’adaptation aux maladies respiratoires infectieuses émergentes

Added April 22, 2020

Citation: Koh Y, Hegney DG, Drury V. Comprehensive systematic review of healthcare workers’ perceptions of risk and use of coping strategies towards emerging respiratory infectious diseases. International Journal of Evidence-Based Healthcare 2011; 9: 403-19

De quoi s’agit-il ? La pandémie de COVID-19 exerce une forte pression sur les personnels de santé. Leurs perceptions du risque peuvent influencer leur comportement et leurs attitudes envers leurs patients.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont cherché des travaux de recherche évaluant les perceptions des personnels de santé au risque d’exposition aux maladies respiratoires infectieuses émergentes et leur utilisation de stratégies d’adaptation liées à ce risque. Les recherches n’ont pas été limitées par type de publication, mais ont été limitées aux études publiées en anglais entre 1997 et 2009. 14 études quantitatives ont été identifiées qui portaient sur les perceptions du risque et le comportement des personnels de santé s’occupant de patients hospitalisés avec un syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) (9 études) ou une possiblepandémie de grippe (5 études), et 2 études qualitatives.

Ce qui a été trouvé : Les perceptions du risque des personnels de santé peuvent influencer leur comportement envers les patients présentant des maladies respiratoires infectieuses émergentes.

La plupart des personnels de santé acceptaient les risques comme faisant partie de leur travail et de leurs responsabilités professionnelles.

Les institutions et le gouvernement doivent s’assurer que les politiques et les procédures sont communiquées et que des mesures institutionnelles adéquates (tels que l’équipement de protection individuelle, la pédagogie et la formation, et le soutien personnel) sont mises en œuvre pour protéger les travailleurs de la santé pendant et après les pandémies.

Les stratégies d’organisations sont vitales pour la réduction des perceptions du risque des personnels de santé et pour l’amélioration de leur niveau personnel de préparation.

Les institutions doivent veiller à ce que des mesures appropriées de contrôle des infections soient mises en place pour protéger les travailleurs et leurs familles.

Les établissements doivent offrir aux travailleurs de la santé des incitations organisationnelles telles que le versement d’indemnités et des congés spéciaux, le cas échéant, à la suite de leur exposition à des patients infectés.

Ce qui ne fonctionne pas : Aucune annotation.

Ce qui est incertain :Plus de travaux de recherche sont nécéssaires pour déterminer les facteurs qui peuvent influencer les décisions des personnels de santé concernant leur décision de rester dans les effectifs et de prodiguer des soins aux patients infectés, ou de démissionner.

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share