Les patients atteints d’une pathologie hépatique ou d’une pathologie rénale chronique présentent un risque plus élevé de forme grave du COVID-19 et de décès (recherche effectuée le 14 avril 2020)

Added August 8, 2020

Citation: Oyelade T, Alqahtani J, Canciani G. Prognosis of COVID-19 in patients with liver and kidney diseases: an early systematic review and meta-analysis. Tropical Medicine and Infectious Disease. 2020 May 15;5(2):80.

De quoi s’agit-il? Les patients atteints de COVID-19 présentant des comorbidités, telles que les pathologies hépatiques et rénales, pourraient être à plus haut risque de présenter de moins bonnes issues.

Dans cette revue rapide, les auteurs ont recherché les études rapportant les caractéristiques cliniques et les résultats des patients atteints de COVID-19 atteints d’une pathologie rénale ou hépatique sous-jacente. Ils ont limité leurs recherches aux études publiées en anglais entre le 21 novembre 2019 et le 14 avril 2020. Ils ont inclus 22 études (total: 5595 patients COVID-19), de Chine (21) et d’Italie (1), qu’ils ont évalué comme présentant un faible risque de biais.

Ce qui a été trouvé: Au moment de cette revue, les études incluses ont révélé que la prévalence des pathologies hépatiques et des pathologies rénales chroniques chez les patients diagnostiqués COVID-19 positifs était de 3% et 1%, respectivement.

Au moment de cette revue, les études incluses ont révélé que la proportion de patients COVID-19 positifs atteints d’une maladie grave était de 57% pour ceux présentant une pathologie hépatique et de 84% pour ceux présentant une pathologie rénale chronique.

Au moment de cette revue, les études incluses ont révélé que les taux de mortalité des patients COVID-19 positifs étaient de 18% pour ceux atteints d’une pathologie hépatique et de 53% pour ceux atteints d’une pathologie rénale chronique.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share