Les masques faciaux en milieu communautaire comme protection contre les virus respiratoires

Added August 29, 2020

Qu’est-ce que c’est ? Les interventions physiques pour empêcher la transmission du COVID-19 sont importantes. Les masques faciaux sont l’une des méthodes utilisées pour essayer d’y parvenir.

Plusieurs études systématiques pertinentes ont été réalisées. Plus de détails, y compris des citations et des liens vers les études complètes, sont disponibles plus bas dans ce résumé.

Ce qui a été découvert :

MacIntyre et al. (2020) ont rapporté que l’utilisation d’un masque facial communautaire, par des personnes ne présentant pas de symptômes du COVID-19 peut réduire la transmission communautaire. Ils ont également noté que l’utilisation du masque par les personnes symptomatiques dans la communauté peut être un facteur important dans l’utilisation universelle du masque facial dans la communauté. L’utilisation du masque facial a été efficace avec ou sans mesures d’hygiène des mains supplémentaires.

Au moment des études de Cowling et al. (2010) et bin-Reza et al. (2012), il y avait peu de preuves pour soutenir l’efficacité des masques faciaux dans les milieux communautaires. Ils ont noté que les masques faciaux sont mieux utilisés dans le cadre d’une approche à multiples facettes, y compris l’hygiène des mains et les restrictions environnementales, telles que la distanciation physique.

Ces trois études ont rapporté que :

  • une utilisation précoce, correcte et cohérente des masques faciaux peut améliorer leur efficacité
  • l’utilisation d’un masque facial peut réduire la transmission secondaire d’infections respiratoires au sein des ménages
  • l’utilisation d’un masque facial par des patients déjà infectés par le virus peut réduire la propagation respiratoire future
  • l’utilisation d’un masque facial et les mesures d’hygiène des mains peuvent réduire la transmission d’infections respiratoires dans les universités et les collèges.

Barasheed et al. (2016) ont rapporté que porter un masque facial lors de rassemblements de masse peut réduire la probabilité de développer une infection respiratoire. L’inconfort et la difficulté à respirer étaient les obstacles les plus fréquemment signalés, en ce qui concerne l’utilisation du masque facial lors des rassemblements de masse.

Quels sont les études :

Citation: MacIntyre CR, Chughtai AA. A rapid systematic review of the efficacy of face masks and respirators against coronaviruses and other respiratory transmissible viruses for the community, healthcare workers and sick patients. International Journal of Nursing Studies. 2020 Aug:108;103629.

Dans cette étude rapide, les auteurs ont recherché des essais aléatoires sur la protection respiratoire des travailleurs de la santé, des patients malades et des membres de la communauté. Ils ont limité leur étude aux publications en anglais et ont effectué leurs recherches jusqu’au 17 avril 2020. Ils comprenaient 8 essais pertinents basés sur des milieux communautaires et 5 axés sur le contrôle à la source (utilisation d’un masque facial par des patients malades).

Citation: Cowling BJ, Zhou Y, Ip DK, et al. Face masks to prevent transmission of influenza virus: a systematic review. Epidemiology and Infection. 2010;138(4):449–56.

Dans cette étude systématique, les auteurs ont recherché des études d’efficacité, évaluant les masques faciaux et les respirateurs, pour réduire la transmission des virus de la grippe. Ils ont limité leur recherche aux articles publiés en anglais jusqu’en août 2009. Ils comprenaient 6 essais aléatoires, 4 études d’observation et 1 étude expérimentale sur des volontaires, dans divers milieux (soins de santé, communauté et expérimental).

Citation: bin-Reza F, Lopez Chavarrias V, Nicoll A, et al. The use of masks and respirators to prevent transmission of influenza: a systematic review of the scientific evidence. Influenza and Other Respiratory Viruses. 2012;6(4):257–67.

Dans cette étude systématique, les auteurs ont recherché des recherches évaluant les masques et les respirateurs dans la prévention de la transmission de la grippe et d’autres virus respiratoires. Ils ont recherché des articles publiés en anglais jusqu’en janvier 2011. Ils ont identifié 8 essais aléatoires et 9 études d’observation.

Citation: Barasheed O, Alfelali M, Mushta S, et al. Uptake and effectiveness of facemask against respiratory infections at mass gatherings: a systematic review. International Journal of Infect Diseases. 2016;47:105–11.

Dans cette étude systématique, les auteurs ont recherché des recherches évaluant les masques faciaux, pour prévenir la transmission d’infections respiratoires lors de rassemblements de masse. Ils ont limité leur recherche aux articles publiés en anglais jusqu’en février 2016. Ils ont identifié 23 études d’observation et 2 essais (dont 1 essai aléatoire).

Autres études sur ce sujet :

Evidence Aid a également préparé des résumés combinés sur la protection respiratoire pour les travailleurs de la santé, et l’utilisation du masque facial, par les personnes symptomatiques dans la communauté

Les masques faciaux en milieu communautaire comme protection contre les virus respiratoires

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share