Les interventions d’hygiène des mains réduisent les maladies dues aux infections respiratoires aiguës dans les structures d’accueil pour les enfants, les écoles et les ménages dans les pays à faible et moyen revenu

Added April 19, 2020

Citation: McGuinness SL, Barker SF, O’Toole J, et al. Effect of hygiene interventions on acute respiratory infections in childcare, school and domestic settings in low- and middle-income countries: a systematic review. Tropical Medicine and International Health 2018; 23: 816-33

De quoi s’agit-il ? De manière générale, les infections respiratoires aiguës (IRA) sont plus fréquentes chez les enfants, en particulier dans les pays à revenu faible et moyen (PRFM). Les interventions qui améliorent les pratiques d’hygiène peuvent réduire ce fardeau de la maladie et les preuves connexes peuvent façonner la prise de décision par rapport à la pandémie COVID-19.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont recherché des essais randomisés des effets des interventions en matière d’hygiène sur les résultats liés aux IRA chez les enfants et les adultes dans les garderies, à l’école et à la maison dans un PRFM. Les recherches ont été effectuées en octobre 2017, 3 essais ont été identifiés dans des garderies, 4 essais dans des écoles et 7 essais dans des cadres domestiques où les interventions ont été conçues afin de promouvoir les pratiques d’hygiène en communautés.

Ce qui fonctionne : Dans des environnements de garderie, les mesures d’hygiène des mains ont réduit l’absentéisme et la maladie liés à l’IRA.

En milieu scolaire, les mesures d’hygiène des mains ont réduit l’absentéisme lié à l’IRA et la grippe confirmée en laboratoire.

Dans les milieux domestiques, les mesures d’hygiène des mains avec le savon ont réduit les maladies et les pneumonies de l’IRA chez les enfants dans les zones urbaines.

Ce qui ne fonctionne pas : Aucune observation.

Ce qui est incertain : Dans les contextes où les mesures d’hygiène des mains ne semblent pas réduire les effets liés à l’IRA, il n’est pas certain que cela soit dû à des mesures inefficaces ou à des rapports incohérents sur la conformité à de la mesure.

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

 

Share