Le recours à la quarantaine seule ou en combinaison avec d’autres mesures de santé publique pourraient aider à contrôler le COVID-19

Added April 22, 2020

Citation:  Nussbaumer-Streit B, Mayr V, Dobrescu AI, et al. Quarantine alone or in combination with other public health measures to control COVID-19: a rapid review. Cochrane Database of Systematic Reviews 2020; (4): CD013574

De quoi s’agit-il ? Durant la pandémie du COVID-19, certaines personnes sont placées en quarantaine afin de réduire le risque de transmission du virus.

Dans cette Revue Rapide Cochrane, les auteurs ont cherché des travaux de recherches concernant les effets de la quarantaine (seule ou en combinaison avec d’autres mesures) des individus ayant eu des contacts avec des cas confirmés de COVID-19, ayant voyagé dans des pays ayant déclaré un foyer, ou vivant dans des régions avec une forte transmission de la maladie. Ils ont également cherché des études sur le SRAS et le MERS, qui pourraient fournir des éléments indirects. Les recherches ont été effectuées le 12 mars 2020 et ont inclus 10 études de modélisation sur le COVID-19, quatre études d’observation et 15 études de modélisation sur le SRAS et le MERS (dont les résultats étaient concordants avec les résultats des études COVID-19).

Ce qui a été trouvé :  Les études de modélisation ont systématiquement fait état d’un avantage des mesures de quarantaine simulées, avec des estimations selon lesquelles la quarantaine des personnes exposées à des cas confirmés ou suspectés de COVID-19 a permis d’éviter entre 44 % et 81 % des cas qui se seraient produits autrement, et entre 31 % et 63 % des décès.

Plus les mesures de quarantaine sont mises en œuvre tôt, plus les économies seront importantes.

Quand la quarantaine est combinée avec d’autres mesures de prévention et de contrôle, comme les fermetures d’école, les restrictions de voyage et la distanciation sociale, les études de modélisation ont estimé un effet encore plus significatif sur la réduction des nouveaux cas, des transmissions et des décès.

Ce qui est incertain : La confiance envers les données est très limitée car les modèles sont basés sur des données limitées issues des premières semaines de la pandémie de COVID-19 et avancant différentes hypothèses sur le virus.

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share