Interventions pour prévenir la propagation de l’infestation chez les contacts étroits des personnes atteintes de gale

Added July 22, 2019

Citation: Fitzgerald D., Grainger R.J., Reid A. Interventions for preventing the spread of infestation in close contacts of people with scabies. Cochrane Database of Systematic Reviews 2014, Issue 2. Art. No.:CD009943.

Il n’y a actuellement aucune preuve permettant de dire si le traitement ou le conseil des personnes ayant été en contact avec des personnes infectées par la gale est efficace pour prévenir la propagation de l’infection par la gale.

La gale est une infection parasitaire commune. Les personnes peuvent être infectées par la gale pendant plusieurs semaines avant de développer des symptômes. Pendant ce temps, il est possible de transmettre l’infection à d’autres personnes. En conséquence, les personnes en contact avec des cas suspects d’infection par la gale reçoivent souvent des traitements préventifs pour tenter d’arrêter le développement des symptômes. Le traitement préventif vise également à prévenir la propagation de l’infection et à empêcher la personne qui était à l’origine de l’infection de se réinfecter. Cet examen évalue les effets des interventions prophylactiques sur les contacts des personnes atteintes de gale afin de prévenir une infestation par les contacts. Les auteurs ont recherché des études dans lesquelles des individus ayant été en contact avec les personnes infectées avaient reçu un traitement médical ou avaient reçu des conseils en matière d’hygiène personnelle afin d’empêcher la propagation de l’infection par la gale. Les critères d’inclusion comprenaient également des études conçues pour que le traitement reçu par les participants (médicaments ou conseils) soit déterminé par hasard. Aucune étude n’a trouvé une étude remplissant ces critères. Les chercheurs doivent mener des études auprès de personnes susceptibles d’avoir été en contact avec la peau d’une personne qui été diagnostiquée avec une infection à la gale au cours des six semaines précédentes.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la santé des réfugiés et demandeurs d’asile, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet des réfugiés et des demandeurs d’asile sur la seule base du présent résumé.

Share