Infections respiratoires virales associées au pèlerinage du Hajj

Added July 13, 2020

Citation: Gautret P, Benkouiten S, Al-Tawfiq JA, et al. Hajj-associated viral respiratory infections: a systematic review. Travel medicine and infectious disease. 2016 Mar 1;14(2):92-109.

Quel est le contenu ? Les rassemblements de masse et les voyages peuvent augmenter le risque de transmission du COVID-19. Les recherches existantes sur ces événements, y compris le Hajj, pourraient fournir des informations utiles aux responsables politiques.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont recherché des études sur l’association entre le Hajj et les infections respiratoires virales. Ils ont restreint leurs recherches aux études publiées en anglais depuis janvier 1980 et ont effectué la recherche en mai 2015. Ils ont inclus 32 études.

Ce qui a été trouvé : Les virus les plus fréquemment isolés des patients symptomatiques pendant le Hajj étaient le rhinovirus (prévalence de 5,9 % à 48,8 %), le virus de la grippe (4,5 % à 13,9 %) et les coronavirus non MERS (2,7 % à 13,2 %).

Les taux d’infection pour les infections respiratoires virales ont augmenté de manière significative chez les pèlerins après leur pèlerinage au Hajj, par rapport aux pèlerins arrivants.

Dans les études incluses dans cette revue, le coronavirus du Syndrome Respiratoire Aigu Sévère et le coronavirus du Syndrome Respiratoire du Moyen-Orient (MERS) n’ont jamais été isolés chez les pèlerins du Hajj.

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share