Impact de la supplémentation en vitamine A des femmes en post-partum sur la prévention de la mortalité et de la morbidité infantiles

Added August 6, 2018

Citation: Gogia S., & Sachdev H.S. Maternal postpartum vitamin A supplementation for the prevention of mortality and morbidity in infancy: a systematic review of randomized controlled trials. International Journal of Epidemiology, 2010;39(5):1217-26

Rien ne prouve que la supplémentation en vitamine A des femmes en post-partum réduit le taux de mortalité ou de morbidité chez le nourrisson. Seule la prévention de la morbidité ou de la mortalité infantile serait une justification suffisante pour entreprendre cette mesure dans les programmes de santé publique.

Dans les pays en développement, la carence en vitamine A peut aggraver la mortalité et la morbidité infantiles. Le présent examen visait à évaluer les effets de la supplémentation en vitamine A (SVA) des femmes en post-partum sur les nourrissons. Sept essais randomisés ou quasi randomisés ont été retenus aux fins de méta-analyse. Rien ne permet de conclure à une réduction du risque de mortalité infantile. Seul un essai a permis d’obtenir des données sur l’issue néonatale. Deux essais n’ont montré aucun signe de réduction du risque de mortalité par cause spécifique avec la SVA. Un essai clinique n’a montré aucun signe de baisse de la diarrhée ni d’infection respiratoire aiguë. On a relevé un manque de données probantes dans ce domaine ; ce qui implique la nécessité d’effectuer des recherches supplémentaires afin de tirer des conclusions définitives sur les effets des SVA post-partum.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessibles aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet de la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe sur la seule base du présent résumé.

Share