Fluoxetine comparativement à d’autres types de pharmacothérapie pour la dépression

Added January 7, 2020

Citation: Magni L.R., Purgato M., Gastaldon C., et al. Fluoxetine versus other types of pharmacotherapy for depression. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 7. Art. No.: CD004185. DOI: 0.1002/14651858.CD004185.pub3

Cette étude a mis en évidence des différences d’efficacité et de tolérabilité entre la fluoxétine et certains antidépresseurs, mais la signification clinique de ces différences est incertaine.

La dépression est courante dans les soins primaires et est associée à une morbidité personnelle, sociale et économique marquée, ce qui crée des exigences importantes pour les fournisseurs de services. La fluoxétine a été étudiée en comparaison avec d’autres antidépresseurs conventionnels et non conventionnels, mais les résultats ont été contradictoires. Cette étude vise à évaluer les effets de la fluoxétine par rapport à tous les autres antidépresseurs dans le traitement de la dépression chez les adultes atteints d’un trouble dépressif majeur unipolaire. 171 études ont été incluses dans l’analyse de cette revue (24 868 participants), y compris des études entreprises entre 1984 et 2012. La fluoxétine s’est avérée plus efficace que l’ABT-200 et le milnacipran, et moins efficace que la venlafaxine. Il a été montré qu’elle était mieux tolérée que les tricycliques (considérés comme un groupe) avec l’amitriptyline, l’ABT-200, le pramipexole et la réboxétine.   La plupart des études incluses ont été parrainées par des sociétés pharmaceutiques, ce qui pourrait potentiellement conduire à une surestimation de l’effet du traitement. Par conséquent, aucune implication définitive ne peut être tirée des résultats de ces études.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la santé des réfugiés et demandeurs d’asile, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet des réfugiés et des demandeurs d’asile sur la seule base du présent résumé.

Share