Facteurs de risque et cascades de facteurs de risque des épidémies de maladies transmissibles dans des urgences humanitaires complexes

Added April 23, 2020

Citation: Hammer CC, Brainard J, Hunter PR. Risk factors and risk factor cascades for communicable disease outbreaks in complex humanitarian emergencies: A qualitative systematic review. BMJ Global Health 2018; 3(4): e000647

De quoi s’agit-il ? La préparation et le contrôle de la pandémie de COVID-19 dans des urgences humanitaires complexes (UHC) constituent un défi considérable, compte tenu du risque accru d’épidémies de maladies transmissibles qui y sévit. L’identification de ces risques permettra d’y faire face.

Dans cette revue systématique qualitative, les auteurs ont cherché à déterminer les facteurs de risque et les successions de facteurs de risque des épidémies de maladies transmissibles dans les UHC après 1990. Leur recherche qui a été effectuée en mai 2017 n’a pas été limitée à la langue de publication, mais à la littérature publiée entre 1994 et 2017. Ils ont inclus 26 études (publiées en anglais, français et espagnol) dans leur synthèse thématique.

Ce qui est constaté : les principaux facteurs de risque des épidémies de maladies transmissibles dans des urgences humanitaires complexes sont les mauvaises conditions d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH) ; la surpopulation, en particulier dans les camps ; le déplacement massif de population ; la nutrition (malnutrition, pénuries alimentaires, contamination des aliments) ; les conditions de vie défavorables, notamment l’exposition à la pollution de l’air intérieur ; l’insécurité ; l’absence ou l’insuffisance des infrastructures ; l’inadéquation de la réponse humanitaire ; l’environnement (conditions météorologiques, habitats des vecteurs, contact accru avec des animaux, maladies endémiques) ; la dégradation des services de santé publique et la transmission accrue du VIH. Ces facteurs de risque interagissent entre eux, formant ainsi des cascades de risques complexes.

Les déplacements massifs de population et l’insécurité sont les principaux facteurs de risque des épidémies de maladies transmissibles.

La lutte contre ces facteurs de risque des épidémies de maladies transmissibles dans les UHC doit commencer par une évaluation rapide et approfondie des besoins pour cerner les facteurs de risque les plus importants afin d’élaborer une stratégie d’intervention fondée sur des données probantes.

Ce qui est incertain : la question à savoir quelle est la meilleure façon d’évaluer les risques dans les UHC est discutable, car il existe d’importantes lacunes de connaissances sur les obstacles opérationnels et structurels qui peuvent entraver ces évaluations.

La situation des populations prises au piège, comme en Syrie et au Yémen, n’a pas reçu l’attention qu’elle méritait.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share