Expériences des médecins généralistes lors de crises de santé publique liées à des maladies infectieuses

Added April 22, 2020

Citation: Kunin M, Engelhard D, Piterman L, Thomas S. Response of general practitioners to infectious disease public health crises: an integrative systematic review of the literature. Disaster Medicine and Public Health Preparedness 2013; 7(5): 522-33

De quoi s’agit-it? La pandémie de COVID-19 représente une menace importante pour la santé publique. Les informations sur les expériences des médecins généralistes (MG) pendant ces crises de santé publique liées à des maladies infectieuses permetent de mieux se préparer.

Dans cette revue systématique intégrative, les auteurs ont cherché des recherches sur les expériences des MG travaillant lors d’épidémies ou de pandémies de maladies respiratoires infectieuses. Leur recherche s’est limitée aux articles publiés en anglais et leur dernière recherche remonte à janvier 2013. 6 études quantitatives, 2 études qualitatives et 2 études de méthode mixte ont été retenues. Quatre études ont suivi l’épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) de 2003 (Australie, Canada, Hong Kong et Singapour) et six études ont suivi la pandémie de grippe H1N1 de 2009 (Australie, Canada, Hong Kong, Hongrie, États-Unis et Royaume-Uni).

Ce qui a été trouvé: Les MG de différents pays ont connu des difficultés similaires, ce qui laisse à penser que les conclusions de l’épidémie de SRAS et de la pandémie de grippe H1N1 de 2009 sont comparables.

Les difficultés identifiées par les MG lors de l’épidémie de SRAS, de la pandémie de grippe H1N1 de 2009 ou des deux sont les suivantes : accès à l’information et aux consignes ; fourniture, coût et utilisation de l’équipement de protection individuelle (EPI) ; obtention de soutien et communication des autorités de santé publique ; formation ; et effets émotionnels de la participation à la réponse à une maladie infectieuse dont les caractéristiques et la létalité sont inconnues.

Ce qui est incertain: La quantité relativement faible de recherches sur les expériences des MG travaillant lors d’épidémies ou de pandémies de maladies respiratoires infectieuses signifie qu’il est incertain si d’autres facteurs importants n’ont pas encore été identifiés.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share