Évaluation nutritionnelle, conseil et intervention de soutien pour améliorer les conditions de santé des personnes vivant avec le VIH/SIDA

Added November 15, 2018

Citation: Tang A.M., Quick T., Chung M., et al. Nutrition assessment, counseling, and support interventions to improve health-related outcomes in people living with HIV/AIDS. Journal of Acquired Immune Deficiency Syndromes, 2015;68:1-26

Des études plus rigoureuses et mieux conçues dans des environnements aux ressources limitées sont absolument requises pour comprendre l’efficacité de l’évaluation nutritionnelle et des conseils, ainsi que des études pour comprendre de meilleures modalités de soutien alimentaire pour améliorer à la fois la rétention de patients au cours terme et au long terme lors des soins, traitements et résultats cliniques.

La thérapie antirétrovirale (TAR) est utilisée pour traiter les personnes vivant avec le VIH (PVVIH). La TAR améliore les taux de morbidité et de mortalité chez les PVVIH, cependant il n’a pas encore été établi si les interventions nutritionnelles visant à améliorer le poids/l’IMC, avant ou pendant l’initiation des TAR améliorent les résultats cliniques qui vont suivre. Cette revue a pour but d’examiner les données et d’évaluer les effets des interventions nutritionnelles sur les PVVIH. Vingt-et-un articles ont été inclus dans cette revue, la qualité des études inclues varie de moyenne à faible. Les résultats ont montré que la qualité générale des preuves existantes est faible sur cinq conséquences : la mortalité, la morbidité, la rétention en soin, la qualité de vie, et/ou la prévention de la transmission du VIH en cours. Les données ont été jugées peu concluantes en ce qui concerne l’impact des évaluations nutritionnelles, conseils et interventions de soutien, la planification des cinq conséquences d’intérêt et des lacunes significatives concernant les connaissances et la recherche sont encore présentes.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessibles aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet de la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe sur la seule base du présent résumé.

Share