Équipement de protection individuelle pour protéger le personnel de santé contre les maladies hautement infectieuses

Added April 22, 2020

Citation: Verbeek JH, Rajamaki B, Ijaz S, et al. Personal protective equipment for preventing highly infectious diseases due to exposure to contaminated body fluids in healthcare staff. Cochrane Database of Systematic Reviews 2020; (4): CD011621

De quoi s’agit-it ? Divers types d’équipement de protection individuelle (EPI) sont utilisés pour tenter de protéger le personnel de santé contre l’infection par le COVID-19.

Dans cette revue systématique Cochrane, les auteurs ont cherché des études sur les effets de différents types d’EPI, sur les moyens de les mettre et de les enlever et sur la manière de former les travailleurs pour qu’ils respectent les conseils d’utilisation.
Ils ont réalisé leurs recherches en mars 2020 et ne les ont pas restreintes en fonction de la date, du type ou de la langue de publication. Ils ont identifié 14 essais randomisés, 1 essai quasi-randomisé and 9 essais non randomisés (total : 2 278 participants).

Ce qui fonctionne : L’utilisation d’un respirateur à adduction d’air filtré peut offrir une meilleure protection qu’un masque N95 et une blouse, mais est plus difficile à mettre en place.

Les blouses longues peuvent mieux protéger contre la contamination que les combinaisons et sont plus faciles à enlever ; et les blouses peuvent mieux protéger contre la contamination que les tabliers.

Les EPI fabriqués dans un matériau plus respirant peuvent entraîner un nombre comparable de taches sur le tronc, par rapport à un matériau plus hydrofuge, mais peuvent apporter une plus grande satisfaction à l’utilisateur.

Parmi les autres interventions susceptibles de réduire la contamination, il y a : l’ensemble blouse et gants étanches ; une blouse mieux ajustée autour du cou, des poignets et des mains ; une meilleure couverture de l’interface entre la blouse et les poignets ; et des languettes à saisir pour faciliter le retrait des masques ou des gants ; l’utilisation des recommandations des Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) pour le retrait des EPI ; le retrait des gants et de la blouse en une seule étape ; le double gantage par rapport au simple gantage ; et des instructions verbales et un assainissement supplémentaire des gants avec de l’ammonium quaternaire ou de l’eau de javel lors du retrait des EPI.

Pour la formation : l’utilisation d’une simulation informatique supplémentaire, d’une conférence vidéo sur la mise en place des EPI et d’une instruction en face à face peut être préférable à la fourniture de dossiers ou de vidéos uniquement.

Ce qui ne fonctionne pas : Rien n’a été signalé.

Ce qui est incertain : Il n’y a pas suffisamment de preuves des effets à long terme des méthodes de formation.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share