Effets de la supplémentation en micronutriments multiples pendant la grossesse sur la mère et le nouveau-né

Added August 6, 2018

Citation: Haider B.A., Yakoob M.Y., & Bhutta Z.A. Effect of multiple micronutrient supplementation during pregnancy on maternal and birth outcomes. BMC Public Health, 2011;11(3):1-9

Le présent examen montre que la supplémentation en MNM pendant la grossesse, comparé au fer et acide folique réduit considérablement le taux d’accouchement PAG ; et ce sans réellement accroître le risque de mortalité infantile dans les zones dotées de soins néonatals de qualité et où les accouchements ont majoritairement lieu dans les centres de santé.

Les cas de carence en micronutriments sont monnaie courante dans les pays en développement ; en particulier chez la mère et le nourrisson. Le présent examen visait à évaluer l’impact de la supplémentation en micronutriments multiples (MNM) pendant la grossesse comparée au fer et acide folique sur les complications liées à la grossesse et à l’accouchement, les enfants nés petits pour l’âge gestationnel (PAG), l’insuffisance pondérale à la naissance, les mortinatalités, la mortalité périnatale et néonatale. Dix-sept études ont été incluses dans cet examen et la qualité ainsi que la collecte de données ont été évaluées à l’aide de l’adaptation de la méthode CHERG de GRADE. Les résultats ont montré une réduction significative de la PAG en utilisant la supplémentation en MMN comparé au fer et acide folique. Aucun effet significatif n’a été constaté pour le cas d’anémie maternelle. Dans l’ensemble, il n’y a pas eu d’augmentation du risque de mortalité néonatale due à l’utilisation du MNM au lieu du fer et acide folique.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessibles aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet de la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe sur la seule base du présent résumé.

Share