Effets de la supplémentation des femmes enceintes en micronutriments multiples sur les l’issue de la grossesse dans les pays en développement

Added August 6, 2018

Citation: Kawai K., Spiegelman D., Shankar A.H., et al. Maternal multiple micronutrient supplementation and pregnancy outcomes in developing countries: meta-analysis and meta-regression. Bulletin of the World Health Organization, 2011;89(6):402-11

L’éducation maternelle ou l’âge gestationnel lors de l’initiation de la supplémentation aurait contribué aux effets hétérogènes observés sur la mortalité périnatale. La fiabilité, l’efficacité et l’administration rationnelle de suppléments de micronutriments chez la femme enceinte nécessitent des recherches plus poussées.

Chaque année, plus de 20 millions de nourrissons naissent avec un faible poids à la naissance ; un tiers des décès d’enfants étant attribués à la dénutrition maternelle et infantile dans les pays en développement. La supplémentation en micronutriments (SM) peut avoir des effets positifs sur ces problèmes. Le présent examen avait pour but d’évaluer les essais randomisés contrôlés en mettant à l’essai la supplémentation en micronutriments comparée à la supplémentation en fer et en acide folique sur l’issue de la grossesse. Dix-sept essais ont été inclus dans cet examen et la qualité méthodologique a été évaluée à base de critères rigoureux. Les résultats ont montré que la SM est plus efficace que le fer et l’acide folique seuls et qu’elle permet de réduire le risque d’insuffisance pondérale à la naissance et celui des enfants de petite taille pour l’âge. Une diminution du risque de mortalité périnatale avec la SM a été observée dans l’analyse des sous-groupes dans des conditions spécifiques, mais aucun effet global n’a été observé.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessibles aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet de la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe sur la seule base du présent résumé.

Share