Effet de courtes exposition à l’eau, aux substituts au lait maternel et autres liquides sur le succès et la durée de l’allaitement

Added November 15, 2018

Citation: Szajewska H., Horvath A., Koletzko B., et al. Effects of brief exposure to water, breast milk substitutes, or other liquids, on the success and duration of breastfeeding: A systematic review. Acta Paediatrica 2006;95(2):145-52. doi:10.1111/j.1651-2227.2006.tb02199.x

Free to view: No

Des incertitudes considérables demeurent quant à l’effet de courtes exposition à l’eau, aux substitut au lait maternel et autres liquides (supplémentations) sur le succès et la durée de l’allaitement.

L’allaitement est reconnu comme vecteur de nombreux bénéfices pour l’enfant dans les phases cruciales de son développement. L’allaitement exclusif permet aux enfants de recevoir des minéraux, des vitamines et même des médicaments uniquement via l’allaitement. Cette revue a pour but d’évaluer l’effet de la supplémentation lors des premiers jours de la vie sur les durées d’allaitement et les taux d’allaitement exclusif. Un essai contrôlé randomisé a été inclut dans cette revue avec des données collectées à partir de 170 enfants participants. Il est aussi possible qu’un biais de sélection soit présent dans cette revue. Les résultats ont montré des taux plus élevé d’utilisation de formules pour bébé à quatre semaines lorsque l’allaitement débute dans les trois premiers jours de la vie, comparé à un allaitement exclusif. À seize semaines les taux d’allaitement continu, exclusifs ou non, étaient significativement plus bas dans le groupe expérimental. Une brève exposition des enfants allaités à d’autres supplémentation réduit visiblement le succès et la durée de l’allaitement. Les résultats sont à interpréter avec précaution étant donné le nombre limité de preuves. Un écart entre les preuves rassemblées et les connaissances sur les effets d’une brève supplémentation à l’allaitement est présent.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessibles aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet de la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe sur la seule base du présent résumé.

Share