Diminuer le taux de réadmissions évitables dans les hôpitaux de soins aigus

Added June 8, 2020

Citation: Mileski M, Topinka JB, Lee K, et al. An investigation of quality improvement initiatives in decreasing the rate of avoidable 30-day, skilled nursing facility-to-hospital readmissions: a systematic review. Clinical Interventions in Aging 2017; 12: 213.

De quoi s’agit-il ? La pandémie de COVID-19 met à rude épreuve les services de santé. La diminution du taux de réadmission évitable des établissements de soins infirmiers spécialisés vers les hôpitaux de soins aigus peut réduire cette pression et améliorer les résultats des patients.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont recherché des études expérimentales évaluant l’efficacité des initiatives d’amélioration de la qualité (QI) pour réduire les réadmissions évitables de patients à l’hôpital dans les 30 jours suivant leur sortie initiale vers des établissements de soins infirmiers spécialisés (SSR). Les recherches ont été limitées aux articles publiés en anglais entre 2009 et 2016. Les recherches concernant les sorties des SSR ou des milieux hospitaliers à domicile ont été exclues. 8 études rétrospectives et 2 études prospectives quasi-expérimentales ont été retenues.

Ce qui a été trouvé : Six facteurs facilitateurs ont été identifiés qui ont réduit les taux de réadmission. Le facteur de facilitation le plus souvent cité est le recours à du personnel spécialisé.

Treize points ont été identifiés qui constituent des obstacles à la réduction des réadmissions. Les questions les plus fréquemment abordées sont celles liées au suivi et à la mise en œuvre de l’amélioration qualité (QI). Nombre de ces obstacles peuvent être surmontés grâce aux facteurs facilitateurs qui ont été identifiés.

Ce qui est incertain : La recherche s’est principalement appuyée sur de petits échantillons d’études rétrospectives et il n’y a pas eu de mise en œuvre cohérente des initiatives de QI pour comparer.

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share