Détresse psychologique chez les enfants réfugiés

Added April 23, 2020

Citation: Bronstein I, Montgomery P. Psychological distress in refugee children: a systematic review. Clinical Child and Family Psychology Review 2011; 14(1): 44-56

Free to view: No

De quoi s’agit-il ? La pandémie de COVID-19 cause un stress considérable aux migrants et aux déplacés internes (DI). Les enfants, en particulier ceux qui sont définis comme des réfugiés ou des DI, sont vulnérables aux effets psychologiques des facteurs de stress traumatique pendant leur processus migratoire. La recherche sur l’épidémiologie de la santé mentale des enfants réfugiés peut fournir des données probantes pour éclairer les interventions.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont recherché des études sur l’épidémiologie de la santé mentale chez les enfants réfugiés et demandeurs d’asile qui se trouvaient dans les pays occidentaux. Ils ont limité leur recherche, qu’ils ont réalisée en février 2008, aux études publiées entre 2003 et 2008. Ils ont examiné en tout 22 études provenant de six pays d’asile (3 003 enfants provenant de plus de 40 pays).

Ce qui est constaté : bien que les études reposent sur des définitions et des mesures variables des problèmes chez les enfants, elles portaient sur le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) (chez 19 % à 54 % des enfants), la dépression (3 % à 30 %) ainsi que sur divers degrés de problèmes émotifs et comportementauxs.

Les variables démographiques, les expériences traumatisantes cumulées avant la migration et les facteurs de stress post-migratoire semblent avoir des répercussions sur les niveaux de détresse chez les enfants réfugiés et demandeurs d’asile dans les pays occidentaux.

Ce qui est incertain : la comparaison des données sur la prévalence des problèmes de santé mentale chez les enfants réfugiés représente un défi de taille en raison de l’influence de diverses variables contextuelles qui ont des répercussions sur la détresse, telles que les facteurs démographiques et les sources de stress post-migratoire, par exemple l’obtention du statut d’asile et les niveaux de soutien offerts.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share