Antibiothérapie de courte durée ou de longue durée pour les pneumonies nosocomiales chez les adultes gravement malades

Added March 31, 2020

Citation: Pugh R, Grant C, Cooke RPD, et al. Short-course versus prolonged-course antibiotic therapy for hospital-acquired pneumonia in critically ill adults. Cochrane Database of Systematic Reviews 2015; (8): CD007577

De quoi sagit-il ? Certains patients atteints de COVID-19 tomberont gravement malades et devront être traités dans une unité de soins intensifs (USI).  . La pneumonie est l’infection nosocomiale la plus courante, qui touche particulièrement les patients des USI. Des traitements antibiotiques de différentes durées sont utilisés pour la traiter.

Dans cette revue systématique Cochrane, les auteurs ont recherché des essais randomisés comparant une antibiothérapie de ” courte ” durée à une antibiothérapie de ” longue durée ” pour les pneumonies nosocomiales chez des adultes gravement malades, y compris ceux qui sont sous ventilation mécanique et qui pourraient développer une pneumonie sous ventilation assistée (PVA). Les recherches ont été effectuées en juin 2015, sans restriction de date ou de langue de publication. 6 études éligibles (1088 participants) ont été identifiées, mais avec des variations substantielles dans la façon dont la pneumonie des patients inclus a été diagnostiquée ou définie.

Ce qui fonctionne : Pour les patients atteints de PVA, des cures d’antibiotiques d’une durée de 7 ou 8 jours augmentent le nombre de jours sans antibiotiques dans les 4 semaines suivant le traitement et réduisent la récidive de la pneumonie par rapport à des cures d’une durée de 10 à 15 jours, sans augmenter la mortalité ou d’autres résultats de récidives.

Ce qui ne marche pas :  Pour les patients atteints de PAV spécifiquement due à des bacilles Gram-négatifs non fermentés (NF-GNB), la récidive était plus importante après des cures de 8 jours par rapport à des cures de 10 à 15 jours, mais les résultats en termes de mortalité n’étaient pas significativement différents.

Ce qui est incertain : Rien n’est mentionné.

 

Clause de non-responsabilité : Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share