Alimentation scolaire pour améliorer la santé physique et psychosociale des élèves défavorisés

Added May 5, 2020

Citation: Kristjansson B, Petticrew M, MacDonald B, et al. School feeding for improving the physical and psychosocial health of disadvantaged students. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007; (1): CD004676

De quoi s’agit-il ? La pandémie de COVID-19 met à rude épreuve les écoles et les services qu’elles fournissent. Les recherches existantes sur les programmes d’alimentation scolaire sont susceptibles d’aider les décideurs politiques à gérer cette situation.

Dans cette revue systématique Campbell, les auteurs ont recherché des études comparatives concernant l’efficacité des programmes d’alimentation scolaire sur la santé physique et psychosociale des élèves défavorisés. Les recherches ont été menées jusqu’en mai 2006, sans restriction de langue de publication ou de pays de l’étude. Ils ont analysé 9 études provenant de pays à faible revenu et 9 études de pays à revenu élevé.

Ce qui a été trouvé : Les enfants bénéficiant d’un programme d’alimentation sont allés à l’école plus fréquemment que ceux du groupe témoin, en moyenne de quatre à six jours de plus par année par enfant.

Pour les résultats scolaires et cognitifs, les enfants bénéficiant d’un programme d’alimentation ont obtenu des résultats supérieurs en mathématiques que ceux du groupe témoin et ont même réalisé de petites améliorations dans certaines tâches cognitives à court terme.

Pour le poids, les enfants bénéficiant d’un programme d’alimentation ont pris plus de poids que ceux du groupe témoin dans les pays à faible revenu. Les résultats étaient toutefois mitigés dans les pays à revenu élevé.

Pour la taille, les résultats étaient aussi mitigés.

Il faudra mener d’autres recherches pour déterminer l’impact des repas scolaires pour les enfants défavorisés et au sein de groupes issus de différents statuts socio-économiques.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share