Aération dans l’environnement bâti afin de réduire la transmission d’agents infectieux par l’air

Added May 14, 2020

Citation: Li Y, Leung GM, Tang JW, et al. Role of ventilation in airborne transmission of infectious agents in the built environment – a multidisciplinary systematic review. Indoor Air 2007; 17(1): 2-18

De quoi s’agit-il? Les interventions physiques destinées à prévenir et à contrôler la transmission d’agents infectieux par l’air devraient interrompre ou réduire la propagation du COVID-19. Les recherches sur le rôle de l’aération dans l’environnement bâti pourraient fournir des preuves pour aider à choisir de ces interventions.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont recherché les articles portant sur la contribution du taux de renouvellement de l’air intérieur et des flux d’air à la propagation des maladies infectieuses transmises par l’air et sur les exigences minimales d’aération nécessaires pour minimiser la transmission de maladies infectieuses transmises par l’air. Ils ont limité leur recherche aux articles publiés en anglais et ils l’ont menée en mars 2005. Ils ont analysé 40 articles et ont réuni un groupe de consensus pluridisciplinaire pour évaluer le contenu de ces études.

Ce qui a été trouvé: Les chambres d’isolement à pression négative sont efficaces pour réduire la transmission des pathogènes provenant de patients infectés hospitalisées.

Il existe des preuves solides et suffisantes d’une association entre les mesures d’aération et le contrôle de la transmission et de la propagation d’agents infectieux par l’air tels que le SRAS et la grippe, mais les conditions d’aération nécessaires pour minimiser la transmission par l’air d’agents infectieux dans des environnements tels que les hôpitaux, les écoles, les bureaux et autres bâtiments sont incertaines.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Share