Adhérence et acceptabilité de l’enrichissement à domicile par des vitamines et des minéraux chez les enfants âgés de 6 à 23 mois

Added August 6, 2018

Citation: Barros S.F., & Cardoso, M. A. Adherence to and acceptability of home fortification with vitamins and minerals in children aged 6 to 23 months: a systematic review. BMC Public Health, 2016;16(299):1-11.

L’enrichissement à domicile par des micronutriments en poudre (MNP) assure une bonne adhérence et une bonne acceptabilité chez les nourrissons ainsi qu’une adhésion plus importante avec une posologie non quotidienne ou flexible. Les caractéristiques de la population cible et une aggravation de la diarrhée devraient être prises en compte dans la planification des programmes de santé publique avec l’utilisation à long terme des MNP. Le taux d’acceptabilité des MNP est satisfaisant lorsque sont pris en compte l’utilisation et les effets bénéfiques sur la santé des enfants.

Depuis 2011, l’OMS recommande des aliments enrichis à domicile en MNP pour prévenir et suivre l’anémie pendant l’enfance. Le présent examen visait à évaluer l’adhérence et l’acceptabilité de l’enrichissement à domicile en MNP dans l’alimentation complémentaire. En tout, dix-sept articles ont été inclus sans que des critères de qualité stricts aient été appliqués. Les résultats ont montré une bonne adhérence des aliments enrichis en MNP ; avec des taux variant de 50 % à plus de 90 % des sachets prescrits. Dans plusieurs études, le personnel soignant a signalé des effets secondaires chez 3 à 32 % des enfants prenant des MNP ; les plus fréquents étant la diarrhée, les vomissements et la constipation. Les aliments enrichis de MNP affichent une bonne adhérence chez les nourrissons, mais les effets secondaires doivent être pris en compte lors de la planification de l’usage public à long terme pour le traitement de l’anémie.

 

Clause de non-responsabilité : le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessibles aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe, mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet de la prévention et le traitement pour la malnutrition aigüe sur la seule base du présent résumé.

Share